DRESSAGE

dscn1922.jpg

Depuis 2010 je pratique le dressage de la jeunesse destinée à la reproduction.

•·.·'·.·•     •·.·'·.·•     •·.·'·.·•

Le dressage s'effectue selon la technique de Mr Souvignet apprise
lors de stages organisés par la chambre d'agriculture.

•·.·'·.·•     •·.·'·.·•     •·.·'·.·•

C'est une approche douce et qui va dans le sens de l'animal.
Cette techniques est basée sur l'apprentissage et non sur la contrainte.

dscn0787.jpg

La méthode de dressage

  La méthode de dressage intervient à une période
  charnière de la vie des bovins, leur sevrage. Nous
  intervenons donc sur les animaux dans la semaine
  qui suit leur sevrage. A ce moment de leur vie,
  les animaux sont en perte de repères et
  connaissent un manque affectif lié à la perte de
  leur mère. C'est donc le moment idéal pour les "cueillir". Il ont perdu
un lien et des repères, et nous pouvons plus facilement en recréer avec eux à ce moment. Les génisses comme les jeunes mâles destinés à la reproduction seront dressés.

dscn1328.jpgLa première partie du dressage : l'attache et l'approche

Les animaux seront attachés ensemble côte à côte
durant 8 heures et ce 2 jours de suite. Le matin nous
rentrons les génisses par petit groupe dans les cages
à veaux et les attrapons afin de leur faire et licol,
puis nous les attachons aux barrières. Puis nous
réalisons une phase d'approche basée sur des points
précis afin de calmer l'animal et de le mettre  en
confiance, puis il reste attaché avec ses congénéres la journée durant, ce qui permet de canaliser son énergie. Le soir, nous reprenons les bêtes une à une en répétant la phase d'approche afin de calmer l'animal, puis il est détaché dans le calme. Le second jour, nous allons un peu plus loin, avant de détacher les animaux, nous les toilettons, on coupe les poils des oreilles, on brosse tout le corps, on tond les queues, pour les désensibliser aux différentes manipulations, puis ils sont détachés dans le calme.

dress-2.jpgLa deuxième partie du dressage : le dressage proprement dit

  Le troisième matin donc, les animaux sont attrapées,
  licolées puis attachées et ça y est la phase de
  dressage peut commencer. Le dressage s'effectue en
  binôme (un meneur et un suiveur). L'éleveur remet
  sa  bête en confiance grâce à la technique
  d'approche. Il la détache et va entrer avec son
  suiveur dans la 1ère partie de l'infrastructure de dressage, un box de 3m de large et d'une quinzaine de m de long. Dans cet espace où il est facile de canaliser l'animal, il va apprendre le respect de la corde et du bâton ainsi qu'à réagir au mot "stop". Quand ces notions sont comprises par l'animal, il passe dans un plus grand box, dit de semi-liberté d'environ 15m par 15m, où l'animal évolue dans un sens puis dans l'autre afin de vérifier l'assimilation de l'apprentissage pour l'animal. Et enfin, le grand bain, on ouvre les porte et le trio évolue en extérieur.

dscn0289.jpg

Ca y est l'animal est dressé !

Dans les jours qui suivent les animaux sont repris en licol en marchés en extérieur. Et durant la journée, on leur met la radio, pour qu'ils écoutent et apprenne à ne plus apréhender des bruits qui ne leur sont pas familiers.

dress.jpg

Ces bêtes, une fois dressées sont plus douces et plus faciles à manipuler qu'elles soient licoléees en stabulation ou en liberté.

•·.·'·.·•     •·.·'·.·•     •·.·'·.·•

En 2010, les 7 jeunes taureaux repro et les 39 génisses nés sur l'exploitation ont été dressés.


En 2011, les 8 jeunes taureaux repro  et les 22 génisses nés sur l'exploitation ont été dressés.

•·.·'·.·•   
  •·.·'·.·•    •·.·'·.·•

En 2011 le stage d'apprentissage de la méthode de dressage a eu lieu sur l'exploitation,
consulter le reportage consacré au stage de dressage organisé sur l'exploitation

dscn1956.jpg
Le rapport qui se créé entre l'animal et le dresseur et un lien de confiance,
parce qu'au rapport de force, on connait le perdant !



Site du GAEC SOUVIGNET

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×